Light of My Life : l’apocalypse se conjugue au féminin

Imaginez un jour une pandémie qui décime la plupart des femmes de la surface du globe. Afin de survivre, un père décide de faire passer sa petite fille rescapée pour un garçon. C’est le postulat choisit par Casey Affleck pour son 1er long-métrage de fiction, après I’m Still here, le faux-documentaire sur la reconversion deLire la suite « Light of My Life : l’apocalypse se conjugue au féminin »